André Trivès - Le Berger de Mostaganem

André Trivès - Le Berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem

Conférences données par André Trivès, auteur Le Berger de Mostaganem
Conférences données par André Trivès, auteur Le Berger de Mostaganem

André Trivès - Le Berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem
Le berger de Mostaganem
Le Berger de Mostaganem

CONFERENCES

André Trivès, auteur

Assistez aux conférences données par l'auteur

_______________________________________

Comme un arbre...



                             La vie nous a dérobé le plus beau des matins celui où, sur une de nos branches nous aurions vu renaître la première feuille du printemps. Nous sommes un arbre dont les feuilles ne repoussent plus. Comment pourrait-il en être autrement avec nos racines désormais inutiles car arrachées à cette terre d'Algérie. Nos racines autrefois profondes, robustes, vaillantes, réduites à un entrelacs blanchâtre, stérile, noueux et sec, semblable à ces ossements extirpés à la hâte d'un caveau profané.

                             Nous vivons notre ultime et interminable hiver. Nos feuilles meurent doucement et partent docilement. Ces feuilles brûlées par un destin féroce et amoral. Une feuille d'Alger, d'Oran, de Tlemcen, de Bône, d'un village du littoral ou du bord de l'Atlas. Une feuille avec ses souvenirs et l'amour des siens comme unique bagage pour le dernier passage. Une feuille qui se détache et plane maladroitement soutenue par l'haleine de la mort dans un balancement disgracieux ignorant le chagrin des vivants.

                             Nous avons des mots usés et doux pour ceux qui restent. Une salutation murmurée avec son goût de larme. Un geste d'une tendresse retenue. Une main sur une épaule. Une dernière prévenance formulée dans un égal partage entre la mort et la vie. Un nom que l'on glisse lors d'une rencontre pour nous dire qu'il nous a quitté, pour dire qu'elle est partie.

                             Bientôt, plus rien de vivant ne subsistera de nous. Ceux de notre sang qui n'auront pas connu la vie de « là-bas », ne sauront bientôt plus rien de nos joies et de nos chagrins qui périront de ne plus être écoutés, asphyxiés par l'oubli. Sur ces vieilles photos que les familles conservent,un jour, un enfant cherchera notre nom, le nom d'un lieu, une date. Il ne trouvera pas d'écho. Les feuilles meurent en silence.


Pierre-Emile BISBAL

  

Préface

____________________________________________________________

  

Données personnelles

Le traitement des données collectées sur ce site a fait l’objet d’une déclaration n°1781288 à la commission nationale informatique et libertés (CNIL).

Si, au titre des articles 34 à 37 de la loi informatique et libertés (loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés),

vous désirez obtenir communication des éventuelles informations nominatives vous concernant ou les faire rectifier,

merci de nous contacter par email (avec le lien contact du site) ou voie postale aux coordonnées ci-dessus.

  André Trivès

Auteur

Sortie mai 2012 - Disponible Fnac - amazon - Les Presses du midi

Le Berger de Mostaganem

Roman Historique

Roman Historique : " Le Berger de Mostaganem" d'AndréTrivès